Projet ProGrader d’Autolog – Arbec St-Séverin, Québec

Arbec est une compagnie intégrée qui regroupe sept usines de sciage, de rabotage et d’aboutage de bois résineux, représentant la pierre angulaire de la division de production du Groupe Rémabec.

Publié le 20 décembre 2016

Arbec est une compagnie intégrée qui regroupe sept usines de sciage, de rabotage et d’aboutage de bois résineux, représentant la pierre angulaire de la division de production du Groupe Rémabec. L’ensemble des usines d’Arbec fournissent une capacité de production annuelle de 700 millions de pieds de bois. Un plan de modernisation fut récemment mis en place à l’usine de St-Séverin (Qc) via un investissement de plus de 2 millions de dollars. Cette usine emploie 52 personnes et transforme 190 millions de pieds de bois dont les dimensions des pièces varient de: 1"X 3", 1"X 4", 2"X 3", 2"X 4", 2"X 6" de 60" à 120" PET dans 7 grades et 3 essences (SPF) différents.

Pour se faire, Arbec cherchait à réduire au maximum son risque d’affaires et s’est donc orienté vers une entente de type clé en main. La portée du projet a consisté à remplacer les contrôles des équipements de l’usine à partir du démêleur à paquets, du transfert d’alimentation de la raboteuse, de la section du planeur, du chargeur pièce par pièce, de l’ébouteuse à scies multiples, du classeur de pièces, de la vidange des cases, de l’entrée et de la sortie de l’empileuse; l’élément principal, afin de justifier la viabilité financière du projet, fut l’implantation d’un optimiseur de grade complètement automatisé.

Autolog a vu le jour il y a trente ans (1987), en fournissant selon une approche authentique et orientée client, des contrôles de classeurs de planches, d’empileuses et d’autres équipements connexes à la scierie et au planeur. Cette philosophie ne s’est jamais démentie au fil du temps. Il a toujours été bénéfique pour la compagnie d’offrir les contrôles et l’optimisation aux usines comme un ensemble indissociable afin de réduire les risques de conflits entre fournisseurs, de faciliter la résolution de problème et réduire les pertes de temps requis pour compléter les projets.

Secret bien caché de ses compétiteurs, Autolog n’en est pas à ses premières armes dans ce type de projet plus complexe et rivalise admirablement bien avec les entreprises de plus grandes envergures grâce à sa flexibilité, la qualité de ses gestionnaires de projet et le traitement harmonieux de ses fournisseurs.

Autolog gagne la mise et devient donc le maître d’œuvre du projet global incluant les équipements ainsi que les solutions d’optimisation et d’automatisation tout en gérant la gestion du risque et de l’installation des équipements mécaniques et électriques.

Les partenaires choisis pour ce projet furent l’équipementier Carbotech ainsi que le groupe Électro Beauce Inc, deux firmes, dont le système de valeurs et l’orientation client rejoignent celle d’Autolog. Tous les contrôles du projet Arbec ont été fournis sur la plateforme d’Allen-Bradley®, un standard de PLC utilisé dans le domaine du bois en Amérique du Nord et pleinement maitrisé par Autolog. Dans ce projet, les processeurs utilisés ont été le modèle L72 et L71.

L’élément majeur de la justification financière, l’optimiseur linéaire ProGrader d’Autolog, est reconnu comme une référence en Amérique du nord avec plus d’une trentaine de systèmes installés au cours des trois dernières années. Cet équipement se démarque de la compétition par une technologie des plus fiables à l’avant-garde du secteur autant du côté 3D que de la vision et de l’utilisation de scanneur trachéide à double balayage.

Ses qualités intrinsèques démontrées ont été déterminantes dans le choix du fournisseur. En effet, le ProGrader permet une lecture synchronisée de l’ensemble des têtes de lecture sur les quatre faces de la pièce orientées à 90 degrés selon l’orientation linéaire des pièces de bois. La capture de l’ensemble des caractéristiques tant physiques que cosmétiques s’effectue sans l’encombrement des chaînes de transfert et bénéficie de la stabilité constante des pièces assurée par des modules à rouleaux d’entrée/sortie en réduisant l’effet de vibration/ballottement. Le calibrage et l’entretien s’effectuent rapidement et permettent de réduire les temps d’arrêt. De même, situés dans le cabinet de lecture, un système de suivi des pièces en temps réel par un puissant ordinateur de contrôle, une caméra vidéo et des équipements de mesure en temps réel des impacts de force G permettent une intervention rapide de l’opérateur afin de réduire les possibles coûts d’erreur lors de la mise en route.

Toutefois, le moment de vérité pour mesurer le succès de toute installation clé en main, revient à la qualité de l’exécution et à la réalisation de l’ensemble des travaux dans les délais et selon les devis, tout en respectant le budget initial.
Seulement une dizaine de semaines s’est écoulée entre l’arrêt initial du l’usine et la signature des tests d’acceptations le tout s’étant effectué dans l’harmonie et la bonne entente.

ProGrader Arbec

L’optimiseur linéaire ProGrader avec son module de scanner rétractable, les modules de rouleaux presseurs (entrée/sortie) et le cabinet de code UV (à gauche) occupent parfaitement l’espace qui était disponible.  

ProGrader Arbec

Le module d'imprimante à code UV, dessus/dessous, est doté de protecteur de tête d'impression ultra résistant. Chaque tête imprime 3 codes identiques sur chacune des faces des pièces rendant la lecture du code erroné impossible.   

Controls Arbec

Pour Autolog, il s’agissait d’un projet de type clé en main. Tous les contrôles existants furent remplacés par des PLC’s de la plus récente génération en terme technologique incluant les variateurs de fréquence, la mise en route et la formation du personnel. Les contrôles du chargeur de pièces, de l’ébouteuse/classificateur et l’empileuse furent également remplacés dans le projet.     

Aimez-vous cette nouvelle?

Retour à la page précédente